5 août 2015

Les Enchantements d'Ambremer, tome 1 de Pierre Pevel

Nituti
Paris début du XXe siècle. Les messieurs ont de fières moustaches, des chapeaux melons; les dames portent des corsets, des jupons, des bottines à boutons. Déjà, de rutilants tacots pétaradent parmi les fiacres le long des Grands Boulevards aux immeubles haussmanniens. Mais ce n'est pas le Paris de la Belle Epoque tel que nous l'entendons: la tour Eiffel est de bois blanc, les sirènes ont investi la Seine, les farfadets, le bois de Vincennes, des chats-ailés discutent philosophie et une ligne de métro permet de rejoindre le pays des fées. Occupé à enquêter sur un trafic d'objets enchantés, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, se retrouve mêlé à une série de meurtres. Confronté à des gargouilles immortelles et à un puissant sorcier, Griffont n'a d'autre choix que de s'associer à Isal de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connait que trop bien... Bienvenue dans le Paris des Merveilles.

MON AVIS

Pourquoi ai-je acheté ce roman? Tout d'abord grâce à sa couverture magnifique, que l'on doit à Xavier Collette, inspiré de l'art nouveau très en vogue au début du XXe  siècle, et  ensuite, par cette quatrième de couverture enchanteresse et plutôt alléchante.

Cependant, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire, l'auteur met du temps à présenter les personnages, montrer leur lien, leur but, et on oublie les noms, qui n'ont pas voulu rentrer tout de suite dans ma petite tête... Donc, un début difficile, mais pas pour autant ennuyeux ! Les personnages sont hauts en couleur, la ville de Paris fait rêver, et Ambremer et ses habitants également. Une fois l’imprégnation des noms faite, la lecture n'a été qu'un pur plaisir. Les rebondissements s'enchaînent, on se prend aux mouvements, aux tournants surprenants de l'histoire, et l'auteur n'en dit jamais trop d'un coup, ce qui nous fait tenir en haleine jusqu'à la fin... Et, quelle fin !

On met du temps à découvrir les rapports et les liens qu'entretiennent les personnages, à comprendre pourquoi l'auteur nous parle de ses détails, mais ils s'avèrent utiles pour la suite, et on ne peut que souligner le tact qu'a Pevel à ne laisser aucun détail au hasard.

Griffont, le personnage principal, est un mage, un mage casanier qui n'aime pas vraiment être dérangé, et qui est plutôt dans ses nuages. Or, il est mêlé à plusieurs histoires plus ou moins fâcheuse et demandé par tout le monde. Ce qui m'a plu chez lui  c'est son côté gentleman maladroit, très attachant !

Pierre Pevel m'a impressionné de par son imagination débordante, mais aussi par son savoir, il aime ajouter quelques touches d'Histoire dans son récit, pas trop mais suffisamment pour comprendre le contexte de l'histoire, la ville de Paris. On y voit plus clair et on comprend mieux certaines habitudes grâce à ces points.

Les personnages sont originaux, et même drôles. J'ai adoré faire la connaissance des chats-ailés, leur pouvoir est fascinant, et j'aimerai bien avoir le même ! 

C'est donc avec plaisir que j'aimerais me plonger dans le tome 2, car la fin, bien que fini, nous présage un second volume mouvementé et intéressant !

Avez-vous lu ce livre? Voulez-vous le lire? En tout cas, je vous le conseille !


Bonus

A la fin de ce tome, il y a une courte nouvelle, j'ai décidé de vous en noter deux, trois lignes. 

Pierre Pevel nous plonge (si je puis dire) dans un Paris inondé, vraiment très inondé, ce qui embête notre Griffont casanier contraint de déménager. Or, soudainement, un navire apparaît dans la Seine. Chose tout à fait inhabituel....

C'est pas mal, mais l'auteur nous répète bien trop de choses sur les personnages, cette nouvelle étant à la fin du roman, on a forcément lu le livre. Alors, pourquoi refaire la présentation des personnages? Expliquer leurs pouvoirs? Je n'ai pas compris, mais ça n'a pas empêché d'apprécier la lecture cependant. Griffont à un ami hors du commun, Méliès, oui, oui, le cinéaste. Il se trouve être un mage et décide de mêler magie et cinéma. Ce qu'il réussit ! Je ne veux pas vous spoiler, par conséquent je ne dirais pas ce qu'il a fait. Dans un mélange des 20000 lieues sous les mers et de cinéma, on se retrouve dans une ambiance assez drôle et légère. Cette nouvelle ne faisant que quelques pages, il n'y a évidement pas plus de détails et tant mieux ! Je ne pense pas que cette histoire aurait été bonne dans la durée.


INFORMATIONS
éditions: Bragelone
collection: -
genre: Fantasy
prix: 17€90
pages: 382
publication: 2003

Nituti / rédactrice passionnée

Étudiante de 21 ans en métiers du livre, je souhaite devenir libraire. Je suis passionnée par Doctor Who, Harry Potter, Alice au Pays des Merveilles, Disneyland, l'art et plein d'autres choses...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire