Suivre le blog

Entre ton email !

10 mars 2016

La Gloire de mon Père de Marcel Pagnol

Nituti
 


Dans ce premier tome, Pagnol raconte sa découverte des collines du massif de l'Étoile et évoque toute sa famille, en particulier Joseph, le glorieux chasseur de bartavelles.


MON AVIS

Petite lecture découverte avec ce classique de la littérature. Autant vous dire que j'ai été très surprise ! Je l'ai trouvé dans la boite à livre de mon village, j'ai le tome 2 dans ma PAL, mais comme toutes personnes sensées je voulais commencer par le premier tome. Ce fut donc l'occasion pour moi de commencer cette saga. Arrivée chez moi j'ai voulu lire une page pour voir, j'ai fini le livre dans la foulée.

La gloire de mon père est un roman autobiographique avec le regard  d'un enfant. Marcel Pagnol s'exprime avec des phrases simples mais très poétiques, des mots d'enfant et un regard naïf. C'est enchanteur. On y découvre sa vie dans le sud, près de Marseille. Sa facilité d'apprentissage, la fierté de ses parents. On entre dans un monde entouré de professeurs et de mots. On comprend comment ce petit Marcel deviendra ce grand Pagnol. C'est un très beau roman qui se lit avec facilité. On se laisse transporter dans ce monde rempli de rêves d'enfant, de rires et de bêtises.

L'histoire est belle dans sa banalité. Les personnages sont simples, charmants, adulé par cet enfant très intelligent et curieux pour son âge. On sourit des petites sottises que les enfants peuvent croire.
Cependant, comme les enfants viennent trop tard pour faire l'éducation des parents, il  faut respecter leurs incurables manies, et ne jamais les chagriner.
Après quelques chapitres de présentation des personnages et de l'environnement, quoi de mieux, pour un écolier, de nous présenter ses vacances d'été? C'est avec douceur que l'auteur nous présente cet univers, ce passé qui lui est cher et auquel il rend hommage. Ce récit plutôt court (environ 200 pages) se lit vite, avec le sourire et une certaine nostalgie de nos propres étés de notre enfance.

Pour conclure je dirais que la gloire de mon père prend tout son sens à la fin du roman. C'est un bel hommage et en même temps une fin drôle pour le roman. Un livre qui fait du bien. Il m'a replongé dans une nostalgie, celle de l'enfance, des vacances d'été, des jeux, de la nature. Ce roman est beau et tout doux. Seuls les passages de chasse m'ont un peu gênés (mais vraiment parce que je n'aime pas ça). 



INFORMATIONS
Éditions: Presse Pocket
Genre: autobiographique
Année de la présente édition: 1979

Nituti / Autrice & passionnée

Étudiante de 21 ans en métiers du livre, je souhaite devenir libraire. Je suis passionnée par Doctor Who, Harry Potter, Alice au Pays des Merveilles, Disneyland, l'art et plein d'autres choses...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Coprights @ 2017, Blogger Templates Designed By Nituti | Templatelib