9 mars 2016

La mariée du dolmen de Danièle Bélorgey

Nituti


"Près de Guérande, au pays des dolmens, la mort a la couleur du quartz blanc. Clémence Kéro n’a que quatorze ans lorsque sa jeunesse insouciante bascule dans l’horreur après le meurtre rituel de ses parents. Orpheline, héritière d’une fortune colossale, la voici projetée contre son gré sous la tutelle d’un oncle éloigné, un homme froid et austère qui l’arrache à sa province natale pour les terres humides et éternellement balayées par le vent de la Guérande médiévale. Seule l’amitié de la famille Martel, et de leur fille Thérèse, parviendra à la sauver du désespoir, et de son insignifiance.
Pourtant, ce soir, elle a rencontré un homme qui l’a immédiatement éblouie. Un homme aussi pauvre qu’elle est riche et qui, en dépit de toutes les apparences, semble s’intéresser à elle. Peut-être est-ce le coffret de pièces anciennes couvertes d’inscriptions druidiques, découvertes à deux pas du grand dolmen, qui lui ont finalement porté chance. Mais cet étrange trésor recèle également une malédiction, une horreur sans nom que Clémence devra affronter au péril de sa vie alors que rôde sur les landes le spectre du seigneur satanique de la secte du dolmen, dont la convoitise obscène va souiller à jamais sa seule amie avant de s’attaquer à elle…"

MON AVIS
« Sa vie sans amour, totalement vide, son imagination peuplée de légendes celtiques, son caractère, enfin, de vraie fille de Bretagne amie des elfes et des lutins, tout cela se mêla pour l’aider à prendre sa décision. »
Je tiens tout d'abord à remercier très chaleureusement l'équipe de Livraddict, les éditions Autoédité et l'autrice de m'avoir permis d'acquérir ce roman. La couverture et le titre m'ont tout de suite tapé dans l’œil, la quatrième n'a fait qu'accentuer mon envie de lire ce roman ! Malgré quelques petits défauts ce roman s'est avéré être touchant et poétique.

Le roman s'ouvre directement sur le mariage de Charles et Clémence. On est tout de suite lancé sur l'histoire de cette jeune fille qui est tout à fait particulière. Sans beauté, riche et orpheline son mari la demande en mariage suite à un arrangement. Elle accepte. C'est donc dans un début de roman plutôt froid et étrange que l'on commence ce roman. Rapidement notre curiosité va être appelée puisqu'on va apprendre comment ses parents sont morts, les détails de sa vie. Trésor étrange et héritage de famille vont faire surface. Clémence qui ne savait rien de sa richesse va être ainsi mêler à une histoire étrange. Le mystère va planer autour de ce personnage. La petite critique que l'on peut faire ici c'est peut-être que l'on en ait appris trop d'un coup en peu de pages. Pas moyen de s'approprier vraiment les personnages. D'autres meurtres vont être commis, des faits vont tourner autour d'elle, sans que l'on comprenne d'où lui vient cette malchance. La curiosité m'a poussé à continuer cette histoire dans laquelle on est plongé trop rapidement. L'écriture très sensible et poétique de l'autrice est remarquable. C'est la deuxième raison pour laquelle j'ai vraiment voulu terminer ce roman.

Malgré certaines longueurs narratives, l'histoire s’enchaîne vite. Il y a de nombreux rebondissements. Peut-être un peu trop. Je pense qu'avec plus d'informations sur les personnages l'histoire aurait pu être encore plus passionnante et frissonnante. J'ai eu l'impression de survoler tous ces éléments. Je n'ai pu m'attacher aux personnages principaux qui pourtant avaient du potentiel. Cependant j'ai adoré me plonger dans les légendes celtes, c'est plutôt bien inséré et donne de l'originalité au texte. L'action prend place à Guérande et Brocéliande au XXème siècle mais rien ne nous permet de déterminer temporellement le roman. Ça me faisait penser aux contes et légendes qui n'ont pas de temporalité non plus. L'enquête policière qui arrive, avec discrétion, est intéressante. On se laisse porter par nos soupçons, à vouloir trouver qui est le meurtrier et d'où viennent toutes ces histoires qui enflamment le cœur des héros.

Les deux personnages principaux sont deux meilleures amies, Thérèse et Clémence. On ne comprend pas tout de suite l'importance de ces deux héroïnes mais une fois terminé le livre, tout prend sens. Clémence va avoir une évolution surprenante. Passant d'une jeune fille simple et fragile à une femme forte et caractérielle. Lorsque la fin arrive toutes les révélations arrivent, peut-être un peu trop d'un coup ! Une fois les premières surprises passées, l'étonnement n'est plus aussi grand. Bien évidemment, je suis dans le panneau en pensant trouver le meurtrier. Ce fut un vrai plaisir de me tromper et de me laisser surprendre ! Les personnages ont entre eux de drôle de sentiments. Passant de l’écœurement le plus total à une passion incroyable. Leurs sentiments ne sont pas suffisamment décrits ce qui ne nous permet pas toujours de les comprendre.

Vous aimerez sûrement ce roman si vous aimez les secrets de famille, les légendes celtes, les récits mélangeant sentiments amoureux et meurtres. Petite précaution, ce livre ne peut-être considéré tout public à cause d'une scène assez violente. J'ai passé un bon moment et c'est le principal ! Encore merci de m'avoir permis de lire ce roman.


 INFORMATIONS
éditions: Auto-édité
collection: -
genre: fantastique - romance
prix: 2€99  sur Amazon ( format Kindle et papier)
pages: -
publication: 2016

Nituti / rédactrice passionnée

Étudiante de 21 ans en métiers du livre, je souhaite devenir libraire. Je suis passionnée par Doctor Who, Harry Potter, Alice au Pays des Merveilles, Disneyland, l'art et plein d'autres choses...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire