7 juin 2016

Qu'il pleuve de Francis Dannemark

Nituti
Après avoir déposé son manuscrit chez un éditeur ami, un écrivain reçoit la plus surprenante des propositions: "J'ai lu votre manuscrit par hasard, je veux vous l'acheter, très cher s'il faut. Je le veux pour moi seule. On achète bien une sculpture ou un tableau, pourquoi pas un roman?", lui déclare une jeune inconnue. S'agit-il du caprice d'une femme riche, d'une folle, d'une plagiaire? Quel secret intime a-t-elle découvert dans cette oeuvre? L'homme peut-il accepter le marché? Peut-on vendre sa vie, ses mots, son âme? "Qu'il pleuve" est la très singulière histoire d'un homme, d'une femme et d'un roman.

Un petit mot sur l'auteur:

Francis Dannemark est un écrivain belge à la fois romancier et poète. Francis Dannemark a publié son premier livre en 1977 (Heures locales, chez Seghers). Depuis ce temps, il en a publié une trentaine d'autres, principalement chez Robert Laffont et au Castor Astral. Il a reçu le Prix Maurice Carême en 2001. Il a également reçu le prix Charles-Plisnier et le prix franco-belge des Lycéens pour "Choses qu'on dit la nuit entre deux villes" ; le prix Alexandre-Vialatte pour "La longue promenade avec un cheval mort" ; et le prix Emile-Bernheim pour "Le grand jardin". Son roman Mémoires d'un ange maladroit marque le début de son empreinte dans le monde des lettres.


MON AVIS

On suit un écrivain dans son quotidien où la vie se montre difficile pour les artistes. Une jeune femme lui propose un demi-million de franc en échange de son manuscrit. Elle veut garder ce livre pour elle seule. A travers de courts chapitres d'une à trois pages on va suivre les réflexions de l'auteur. Arianne est une femme mystérieuse qui nous apprend furtivement des brides de sa vie. Ces petits moments d'aveux m'ont plu. Je me laissais bercer par sa voix qui résonnait en moi.

L'écrivain donne de nombreuses références d'autres œuvres et artistes. Il faut les connaître pour comprendre les allusions qu'il fait dans son texte. A cause de ces références qui ne sont pas toujours connues, j'ai eu du mal à comprendre le texte à chaque fois. Sa manière d'écrire est très concise, brève mais en même temps poétique. C'est ce qui m'a permis de tenir jusqu'à la fin. Je me laissais bercer par ses mots.

Le problème dans ce roman c'est qu'en apparence c'est beau, ça se lit bien. Sauf que l'intérieur est vide. On ne s'attache à aucun des personnages. La fin ne fait ni chaud ni froid et rien ne surprend. C'est un roman vite lu, vite oublié. Ce qui est bien dommage puisque avec le talent d'écriture de l'auteur ce roman aurait pu être bien plus marquant...


Je conseille ce roman si vous avez une petit heure à rien faire, les mots sont beaux... Après, il ne faut pas s'attendre à une histoire mémorable.


INFORMATIONS
Éditions: Pocket
collection: Nouvelle voix
genre: contemporain
prix: 5€
pages: 112
publication: 1998 – 2000 pour la présente éditions


Nituti / rédactrice passionnée

Étudiante de 21 ans en métiers du livre, je souhaite devenir libraire. Je suis passionnée par Doctor Who, Harry Potter, Alice au Pays des Merveilles, Disneyland, l'art et plein d'autres choses...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire