Suivre le blog

Entre ton email !

2 nov. 2016

[BD] Les Chevaliers d'Emeraude, tome 4

Nituti
En amont de l’arc narratif principal des Chevaliers d’Emeraude, ce nouveau volet de l’imposante saga d’Anne Robillard propose aux fidèles de la série un détour inattendu. Rendez-vous est pris, en effet, au cœur de l’enfance de l’un des Chevaliers de première génération, Onyx. Il y sera raconté comment il grandit auprès du magicien Naumar et dans quelles circonstances, en s’appropriant une magie dangereuse, il va devenir l’ennemi du royaume d’Émeraude… Après Les Enfants magiques, L’Épreuve du Magicien et L’Imposteur, respectivement premier, deuxième et troisième épisodes de cette séquence inédite de la grande saga des Chevaliers d’Emeraude en bande dessinée lancée à la rentrée 2011, en voici donc le quatrième volet, toujours signé d’Anne Robillard en personne. Ce nouvel album est une fois encore mis en images par le talentueux Tiburce Oger. La grande aventure continue… et la suite au prochain épisode !

 

  MON AVIS


Les Chevaliers d’Émeraude fait partie de ces sagas que j'aime lire pour me reposer et me détendre. L'ambiance y est douce avec des moments remplis d'une action haletante. Quand je retrouve ces personnages liés et amicaux, j'ai l'impression de faire parti de leur groupe. C'est tout naturellement que je me suis tournée vers les BD pour retrouver cet univers que j'apprécie. Je lis chaque BD après chacun des tomes liés. Pour éviter de vous faire spoiler les actions importantes des premiers tomes je vous déconseille de les lire. Ce tome a attendu un an et demi avant de sortir de ma PAL. J'ai eu une période où je n'arrivais plus à mettre le nez dans cette saga. J'avais dévoré les trois premiers tomes d'une traite et le quatrième a fini par m'agacer. J'ai enfin repris cette saga, avec beaucoup de plaisir et le quatrième tome me plaît énormément (je vous en ferais une chronique). Donc, revenons à nos moutons et parlons du principal intéressé, c'est-à-dire le tome 4 de la BD. Je vais vous expliquer pourquoi ça ne s'est pas aussi bien passé qu'avec ses prédécesseurs.

J'ai eu un  problème avec cette BD c'est que je ne retrouve aucunement les sensations décrites plus haut. Les trois premiers tomes m'avaient plu. Mettant en image les plus belles scènes de chaque tome, elles sont un réel plaisir à lire. Avec celle-ci on change du tout au tout, on découvre une histoire alternative décrivant la vie du fameux chevalier Onyx. Cette histoire ne m'aurait pas déplu si j'y avais perçu un vrai intérêt et si j'avais eu plus d'explication. En effet, le texte est haché, on reste sur une fin incompréhensible... J'espère que le tome 5 remontra un peu le niveau de celle-ci car j'apprécie ces BD ! Le scénario est bon en soi, l'idée de départ est bonne, mais je pense que 50 pages ne suffisent pas pour expliquer la vie de Onyx. C'est un personnage clé et il aurait fallu plus de détail pour comprendre son importance.

planche tome 4 BD
images provenant du site de Casterman

Avant de conclure, j'aimerais vous parler des illustrations qui sont sublimes ! Immersives et précises, elles savent retranscrire l'ambiance de la saga. Elles sont particulières, je n'ai pas l'habitude avec ce genre de dessins mais je ne suis aucunement gêné lors de ma lecture bien au contraire ! J'aime m'arrêter sur chacune des cases pour observer les paysages, les décors et les détails que laisse Tiburce Oger. Il sait donner vie à ce texte et aux personnages. Comme je le disais plus haut le nombre de pages n'est malheureusement pas suffisants. J'aurais aimé en voir plus, pouvoir me plonger encore plus dans ces dessins magnifiques et ressentir l'importance du scénario. En effet, ils ont choisi de nous parler de ce personnage en particulier alors qu'il y en a plein d'autres dans les livres. Pourquoi ont-ils fait ce choix? Je n'ai pas ressenti l'importance et l'utilité de cette BD. Même si elle a su remplir sa fonction première, le divertissement, j'aurais aimé en avoir plus...

Vous l'aurez compris, j'ai été déçue par l'histoire incompréhensible mais le dessin relève le niveau et c'est pourquoi j'ai tout de même aimé lire cette BD. Je souhaite bien évidemment continuer et j'attends de lire le tome 5 avec impatience ! Je la recommande tout de même aux amateurs de la saga, les dessins sont magnifiques et on retrouve l'âme de la saga à travers eux.


INFORMATIONS
éditions: Casterman/Michel Lafon
collection: -
genre: héroic fantasy - jeunesse
prix: 13,95€
pages: 50
illustration: Tiburce Oger
scénario: Anne Robillard
publication: 2013



Nituti / Autrice & passionnée

Étudiante de 21 ans en métiers du livre, je souhaite devenir libraire. Je suis passionnée par Doctor Who, Harry Potter, Alice au Pays des Merveilles, Disneyland, l'art et plein d'autres choses...

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Coprights @ 2017, Blogger Templates Designed By Nituti | Templatelib