10 sept. 2017

Du nouveau sur les étagères !

Nituti
Ce mois-ci, je ne sais pas ce qu'il s'est passé. J'ai découvert Emmaüs, les magasins d'occasion ont fait de super promotion et ma sœur a trié ses bibliothèques. Et moi, j'ai récolté 48 nouveaux trésors. Avant de tous les obtenir, il faut savoir que moi aussi j'avais trié mes bibliothèques, la place était libre pour eux mais je ne m'attendais pas à combler les trous aussi vite ! Le dernier Nothomb est sorti, comme tous les ans (c'est devenu une tradition avec les années) je me suis ruée vers la librairie pour l'acquérir. J'ai réussi à trouver des suites de série d'occasion, je vais enfin pouvoir avancer dans celle-ci ! Enfin, bref, vous l'aurez comrpis je me suis fait plaisir pour pas grand chose.





Et cerise sur le gâteau, mon amoureux m'a offert le livre des 25 ans de Disneyland Paris lors de notre séjour au parc !


3 sept. 2017

Amélie Nothomb, le Japon idéal et son grain de folie !

Nituti
Aujourd'hui, je vais vous parler de l'une de mes autrices préférées. Cela fait plusieurs mois que je souhaite faire cet article, mais je ne trouvais pas les mots. Amélie Nothomb m'a apporté tant de choses en sept ans. J'ai découvert un pan de la littérature que je ne connaissais pas, elle m'a aidé et donné les mots que j'avais besoin d'entendre au bon moment. Comme une amie. J'ai un rapport étrange lors de mes lectures, ainsi que des petits rituels. Lorsqu'elle sort un nouveau livre, je m'enferme, prends du thé et lis jusqu'à la dernière ligne son livre. Mieux qu'une bouffée d'oxygène, mieux que manger, mieux que tout. Je me redécouvre toujours en lisant ces livres. Je ne vais pas vous parler de mon amour pour Amélie dans cet article mais plutôt vous la présenter, elle et ses livres. Vous donner envie de les découvrir à votre tour. En espérant que j'y arrive...



QUI EST-ELLE ?

Amélie Nothomb est née au Japon en 1967 de deux parents Belges. En tout  cas, c'est ce que l'on peut trouver dans ses livres. D'autres sources révèlent que ce ne serait pas vrai. Pour être honnête, je préfère croire en cette Amélie nipponne qu'en cette Fabienne Claire. C'est pour moi, la prolongation parfaite de son œuvre à travers elle. Je me fiche de savoir si ses romans autobiographiques sont réels ou non. Je préfère rester dans cette magie établie par la plume de l'autrice. Croire en elle, en ses histoires et les faire vivre en moi. 


SA BIBLIOGRAPHIE

Son premier roman se nomme Hygiène de l'assassin (1992) et elle a publié par la suite une vingtaine de romans. Ses romans paraissent chaque année durant la rentrée littéraire de septembre. Elle avoue en écrire environ quatre par an mais n'en choisit qu'un pour la publication. Les autres sont enfermés et ne sortiront pas. A mon grand damne. Elle a reçu plusieurs distinctions littéraires telles que le Grand Prix du Roman par l'Académie Française (1999), le prix Giono pour toute son œuvre et prix de Flore (2007).


La liste de tous ses romans: Hygiène de l'assassin (1992), Le Sabotage amoureux (1993), Les Combustibles (1994), Les Catilinaires (1995), Péplum (1996), Attentat (1997), Mercure (1998), Stupeur et Tremblements (1999), Métaphysique des tubes (2000), Cosmétique de l'ennemi (2001), Robert des noms propres (2002), Antéchrista (2003), Biographie de la faim (2004), Acide sulfurique (2005), Journal d'Hirondelle (2006), Ni d'Ève ni d'Adam (2007), Le Fait du prince (2008), Le Voyage d'hiver (2009), Une forme de vie (2010), Tuer le père (2011), Barbe bleue (2012), La Nostalgie heureuse (2013), Pétronille (2014), Le Crime du comte Neville (2015), Riquet à la houppe (2016), Frappe-toi le cœur (2017)


Elle a écrit plusieurs chansons pour RoBERT (pour qui elle a aussi écrit un livre: Robert des noms propres) ou encore Juliette Gréco. Plusieurs de ses romans ont été adaptés en pièce de théâtre, en opéra ou encore au cinéma. Si vous désirez voir la liste complète, je vous invite à aller sur la page Wikipédia. Les trois films tirés de ses romans sont les suivants: Hygiène de l'assassin (1999), Stupeur et Tremblement (2003) et Tokyo Fiancée (2014) ce film est tiré de Ni d'Eve ni d'Adam. Pour en avoir vu deux, je vous recommande de ne pas les regarder, surtout si vous n'avez pas lu les livres auparavant. Je les ai trouvé mauvais. Ils se sont permis quelques libertés et l'essence même des romans n'est pas dans ces films.

De nombreuses nouvelles ont été publiées dans des revues ou des livres collectifs. On peut en trouver certaines qui ont été publiées seules. Si vous avez la chance de tomber dessus, je vous recommande de les acheter car il est plutôt difficile de les trouver aujourd'hui. J'ai réussi à trouver Le Mystère par excellence sur Amazon, et je peux vous assurer que je ne m'en séparerai pour rien au monde. De même, je vous renvois vers la page Wikipédia pour avoir la liste complète de ses nouvelles. J'ai également la nouvelle Myrtilles qui se trouve dans mon édition limitée sur le Japon d'Amélie Nothomb. Je n'ai pas encore lue cette dernière que je souhaite lire plus tard.

Liste des nouvelles hors recueils collectifs ou magazine littéraire: Brillant comme une casserole, recueil de trois contes illustrés par Kikie Crèvecœur (1999), Le Mystère par excellence (1999), Sans nom (L’Entrée du Christ à Bruxelles (2004) tous deux apparus en supplément du magazine Elle, Les myrtilles (2011).


    POUR COMMENCER

    De nombreuses personnes me demandent souvent par quoi commencer lorsque l'on veut lire du Amélie Nothomb. Pour ma part j'ai commencé avec Métaphysique des Tubes, d'une part parce que ma prof de troisième nous avait expliqué l'histoire et je voulais la lire, d'autre part pour son titre loufoque à souhait. J'ai offert ce livre à ma sœur pour sa première lecture, et aujourd'hui elle continue sa découverte des œuvres de Nothomb. La Métaphysique des Tubes me parait être une bonne idée pour commencer. Mais, cette autrice a écrit des livres qu'il faut catégoriser. D'un côté il y a ses autobiographies, de l'autre ses fictions. C'est à vous de voir si vous préférez lire de la fiction ou non. Tout en sachant que les autobiographies sont loin d'être prétentieuses et sont romancées. Je vais donc vous présenter trois œuvres de chaque pour commencer, et à vous de choisir vers laquelle vous préférez aller !


    Les autobiographiques



    La Métaphysique des Tubes: Amélie nous parle de sa toute jeune enfance au Japon. Elle parle avec humour de sa nourrice, de sa passion soudaine du chocolat, pourquoi elle est Dieu... Entre autre. Je me suis amusée à la découvrir grâce à ce roman. Je vous le recommande car il est simple, on aborde les thèmes de prédilection de l'autrice ainsi que son pays préféré: le Japon.

    Stupeur et Tremblement: Si vous voulez connaître Dame Pipi, c'est par ici que ça se passe. L'autrice revient des années plus tard au Japon pour y travailler.  On y découvre des coutumes et des mœurs loin d'être identiques aux nôtres. C'est l'un de ses romans le plus connu et il mérite son succès.

    Ni d'Eve ni d'Adam: Je vous en ai déjà parlé sur le blog l'année dernière, n'hésitez pas à consulter l'article si vous voulez un avis plus détaillé. Après Amélie enfant, Amélie travailleuse on a Amélie amoureuse. Un peu comme les Martine mais pour les plus grands. Blague à part, dans celui-ci Amélie nous écrit sa vie parallèle à Stupeur et Tremblement. Non, elle n'a pas toujours été enfermée dans ce grand bâtiment d'entreprise, elle a aussi trouvé l'amour avec un Japonais. C'est un livre très beau où l'on voit l'amour qu'elle porte au Japon et à ses traditions.


    Les fictions


    Mercure: Une jeune femme débarque sur une île privée, isolée. Elle y découvre des secrets et une maison étrange et particulière. Aucun miroir ne sont accrochés, aucun moyen possible pour se regarder. Elle a été embauchée pour s'occuper de la maison et du maître des lieux. Une femme habite avec eux, une femme que le maître aime plus que tout, qu'il veut préserver. J'ai adoré ce livre qui nous réserve de nombreuses surprises et qui sait garder ses secrets jusqu'au bout. On découvre le lien entre le titre et le contenu à la fin, et c'est à ce moment que tout prend sens.

    Robert des noms propres: Amélie s'est inspirée de la chanteuse RoBERT, qui est aussi son amie. Je ne sais pas si c'est son histoire ou si l'autrice l'a inventée (et j'ai fait le choix de ne pas le savoir pour garder la magie du roman). On y découvre une petite fille née dans de drôle de circonstances. Elle va être adoptée par sa tante qui va être une vraie mère pour elle. Peut-être même un peu trop. Elle va la surprotéger et voir en elle son prodige. Robert va alors grandir et au fil des années se laisser enchaîner par cet amour dévastateur et sa passion pour la danse classique. Pour le meilleur et pour le pire. Surtout pour le pire. C'est un roman qui aborde (un peu) l'anorexie, les troubles psychologiques, la question de la beauté et le besoin d'être aimé. Simplement fabuleux !

    Antéchrista: On rencontre Blanche et Christa. Tous les oppose. Christa a la beauté, la popularité et blanche la solitude. Pourtant, Christa va devenir son amie, chose inespérée et incompréhensible aux premiers abords. Si le speech fait penser à du déjà-vu, notamment en rayon ado, son contenu va vous prouver le contraire. Entre manipulation et mutilation, ce livre vous restera en mémoire.


    et pour le bonus... Le fait du prince: Pour quelle raison ai-je envie de vous parler de celui-ci en plus des autres? Ma question sera, et vous que feriez-vous si un inconnu mourrait dans votre appartement? C'est à partir de cette question que l'histoire va commencer et nous embarquer dans un roman loufoque et sympathique. J'espère que vous aimez le champagne, parce qu'ici il coule à flot !


    Son écriture et ses thèmes

    Amélie Nothomb a une écriture simple, avec des phrases courtes. Ce qui ne veut pas dire que son style est fade, bien au contraire. Ses textes sont parsemés d'un vocabulaire riche et précis. C'est ce que j'apprécie le plus en lisant ses romans car je sais que je vais apprendre de nouveaux mots. On sent qu'il y a un travail effectué sur chacun des mots qu'elle emploie, qu'elle recherche le mot qui convient le plus à l'ambiance et aux thèmes de ses romans. De plus, elle fait des références à d'autres textes de la littérature, en les citant ou en faisant une référence. Par exemple, elle s'inspire souvent des contes (Barbe Bleu, Riquet à la Houppe...). On sent qu'elle a une véritable passion pour ces textes. Je vous laisse cependant découvrir toutes ces références en lisant vous-même les livres (je n'ai pas envie de vous gâcher la surprise).

    Ses thèmes de prédilection sont bien entendu la beauté, la religion (plutôt Chrétienne), le Japon (je ne pense pas vous apprendre quelque chose), et les relations entre les personnages. On peut retrouver dans tous ses romans, ou presque, ces thèmes. On sent que ce sont de vraies questions que se posent l'autrice. Il y en a d'autres, mais de même, je vous laisse les découvrir. Je n'ai pas envie de développer plus la cette partie sur ses thèmes, d'une part de peur de vous en dire trop, de l'autre parce que cet article n'est pas une analyse. Il est fait pour vous faire découvrir Amélie Nothomb et ses romans. Cette autrice a beaucoup d'humour et n'hésite pas à se moquer. Sa folie est présente dans tous ses romans. Elle se laisse aller et ne s'impose pas de limite ce qui rend ses textes si drôles ! Au-delà de son humour, on peut être confronté à des sujets compliqués et pesants qui nous font réfléchir...


    LE PETIT MOT DE  LA FIN

    J'ai mis du temps à écrire cet article. J'espère qu'il vous sera utile car j'y ai mis tout mon cœur et ma passion.  N'hésitez pas à venir en discuter avec moi par commentaire ou sur les réseaux sociaux, j'en serai ravie ! Sur ce, je vous laisse, Frappe-toi le cœur m'attend !